• Un Contrôleur Radar de l'US Navy - Franklin Carter

    En décembre 2000, Mr. Carter témoigne :

    Il fut formé en tant que technicien opérateur en radars électroniques dans la Navy dans les années 50 et 60.

    Il relate un incident au cours duquel il fut témoin d'un contact radar clair et non-ambigu se déplaçant à une vitesse de 5470 km/h. Il indique que d'autres opérateurs radars furent témoins, à différents moments en 1957 et 1958, d'objets inhabituels se déplaçant à très haute vitesse.

    Il rappelle qu'à l'époque,  la vitesse maximale de nos appareils  conventionnels ne dépassait pas les 1770 km/h. Il rapporte aussi un cas où un opérateur de l'Air Force suivi un de ces OVNI jusqu'à une distance de 480 à  640  kms dans l'espace.

    Lorsque ces rapports commencèrent à arriver de manière répétitive chez General Electric qui fabriquait ces radars, leurs techniciens vinrent pour  opérer des modifications électroniques sur les appareils, de manière à limiter  leurs capacités de détection et de suivi  à  une distance maximale de 24 kms dans l'espace.

    "Ils ne voulurent absolument pas que quiconque apprenne quoi que ce soit de ce que nous avions vu. C'était le début du camouflage... Camouflage devenu incontrôlable.

    Mais je sais que le seul peuple qui a gardé le secret jusqu'à aujourd'hui est le peuple américain. Tous les autres peuples savent et acceptent. Et tous les gouvernements aussi (excepté l'Angleterre) acceptent cela".

    retour