• Le gouvernement Chilien

    Le 2 avril 1997, le journal chilien La Cuarta titre : « L’observation d’un Ovni au-dessus d’Arica est confirmée par la Direction générale de l’aéronautique civile (DGAC) ».

    En effet, le ministère aéronautique civil du Chili vient d’annoncer que les trois Ovnis aperçus au-dessus d’Arica ont été enregistrés par les radars, celui de la DGAC et ceux de l’armée de l’air, qui les ont suivi à des vitesses allant jusqu’à 12 800 km/h !

    Le Chili entre alors au nombre des pays qui déclarent officiellement que le phénomène est réel, ne connaît aucune explication conventionnelle de type météore ou climatique et qu’il s’agit bien d’engins intelligemment pilotés.

    L’armée de l’air chilienne a créé en 1997 le Comité pour l’étude des phénomènes aériens anormaux qui étudie les cas rapportés par les aviateurs et les radars et remet un rapport de 300 pages au ministère de la Défense.

    Depuis, d’autres pilotes chiliens ont déclaré publiquement que leur corps d’armée était confronté au phénomène presque quotidiennement.