• Le Docteur Eugene Mallove

    Il déclarait en octobre 2000 :

    Le Dr Eugene Mallove était Directeur du Laboratoire de Recherche sur la Nouvelle Energie au New Hampshire et était titulaire de deux diplômes du MIT en Ingénierie Aéronautique-Astronautique et un Doctorat à Harvard sur les Sciences de la Santé de l'Environnement (Ingénierie de Contrôle de la Pollution de l'Air). Il était de surcroît Rédacteur en chef du magazine "Infinite Energy".

    Il avait acquis une large expérience en ingeniérie de haute-technologie dans des compagnies comme Hughes Research Labs, TASC (The Analytic Science Corporation), et le MIT Lincoln Laboratory.

    Le Dr Mallove fut le "Chef écrivain science" au MIT lorsque l'affaire de la fusion froide a été découverte en mars 1989, et il a démissionné en 1991 après que sa demande d'investigation sur les données de la fusion froide au MIT (ce qui a aidé à discréditer le sujet entier) n'ait pas été faite correctement.

    Selon lui, la marginalisation du sujet de la fusion froide par l'establishment scientifique présente une forte ressemblance avec la marginalisation similaire qu'a connu le sujet Extraterrestres / OVNI : les deux ont été ridiculisés parce qu'ils rompaient les paradigmes établis.

    Comme en faisait état le Dr Mallove dans son interview : "Il n'y a rien de pire… que suggérer aux physiciens académiques en particulier, et aux académiciens en général, qu'ils n'ont pas seulement faux ; qu'ils sont totalement dans le faux, qu'ils ont catastrophiquement torts."

    Dans son magazine, le Dr Mallove nous demandait de nous souvenir des sentiments de Michael Faraday : "Rien n'est plus magnifique que d'avoir raison".

    Le Dr. Eugene Mallove est mort le 14 mai 2004 à l’âge de 56 ans. On l’a trouvé au bout de l’allée du garage de ses parents, battu à mort lors d’un prétendu vol. Il avait reçu plusieurs blessures à la tête et au cou par instrument contondant. L’autopsie a confirmé le décès par meurtre.

    Gene Mallove était un expert en énergie alternative et travaillait dans ce domaine à des programmes viables. Très respecté pour sa connaissance de la fusion à froid, il venait de publier une "lettre ouverte" exprimant dans les grandes lignes les résultats de ses recherches des 15 dernières années dans le domaine des "énergies nouvelles" et les raisons de son engagement. Au moment de son décès, le Dr. Mallove était persuadé que le monde verrait, dans les mois qui suivraient, l’apparition d’un générateur à énergie libre et gratuite.

    Peu de temps avant sa mort, il avait annoncé une démonstration par ses soins d'un système de production d'énergie révolutionnaire. Démonstration qui devait avoir lieu quelques jours plus tard à Washington.

    retour