• Définitions : classification des PANs par le GEIPAN

    PAN A  : cas expliqué de façon certaine - niveau d’étrangeté nul - consistance forte des données scientifiques,
    PAN B  : cas très probablement expliqué - niveau d’étrangeté faible voir nul - consistance forte à moyenne des données scientifiques,
    PAN C  : cas inexpliqué - niveau d’étrangeté faible voir nulle - consistance faible voir nulle des données scientifiques,
    PAN D1 : cas inexpliqué - niveau d’étrangeté moyen à très fort, consistance insuffisante des données scientifiques,
    PAN D2 : cas inexpliqué - niveau d’étrangeté moyen à très fort, forte consistance des données scientifiques, et suffisantes pour que toutes les hypothèses envisageables, d'origine naturelles ou humaines, aient été réfutées.

    Ce sont ces derniers cas (les PAN D2), et uniquement ceux-là qui retiendront notre attention et qui seront évoqués, discutés voir analysés sur ce blog et sur son forum.

    Les autres cas ne présentant qu'un intérêt très limité et ne pouvant, à la rigueur, présenter qu'un vague intérêt statistique.


    Le tableau reflète bien ce que représente vraiment la classification, à savoir la représentation synthétique du niveau de connaissance du cas au moment de l'arrêt de l'enquête.
    En dehors des cas classés A, elle ne peut donc pas être définitive tant que la véritable explication, quelle qu’elle soit, n'a pas été découverte et validée.
    Les cas inexpliqués sont donc toujours susceptibles de bénéficier d’informations nouvelles et de compléments d’enquêtes pour en améliorer la connaissance.