• Christian Marchal

    Ancien élève de l'Ecole polytechnique (promotion 1958) et de l'Ecole des Mines de Paris. Corps des Mines. Docteur es Sciences (1967). Retraité comme Ingénieur général des mines.

    CARRIERE

    1963-1968
    maître de conférences à l'Ecole polytechnique (mathématiques appliquées)

    1964-2001
    ONERA (ingénieur, puis conseiller scientifique, puis directeur de recherches)

    1978-1991
    maître de conférences à l'Ecole polytechnique (mécanique)

    1968-1969
    Visiting professor, Univ. Colorado (Boulder)

    1974
    Visiting professor, Univ. California (Los Angeles)

    1980-1991
    Professeur de mécanique céleste à l'Observatoire de Paris

    En septembre 2007, Christian Marchal intervient dans la revue Ciel et Espace et affirme à nouveau qu'il est utile d'étudier scientifiquement le dossier Ovni.

    Christian MARCHAL est né en 1939, ancien élève de l'école polytechnique ( promotion 1958) , puis de l'École des Mines de Paris. Il obtient son titre de Docteur Es Sciences en 1967. Son parcours est brillant, on le retrouve en tant que Maître de Conférence à l'École polytechnique, dans différentes matières, puis " Visiting Professor" dans les universités du Colorado  à Boulder et California à Los Angeles.

    Il professera également, dans le domaine de la mécanique Céleste à l'observatoire de Paris. Mais le poste le plus important qu'il occupera est celui de Directeur de Recherche à l'ONERA.

    Mais ce n'est pas tout, dans le domaine de l'ufologie, Christian Marchal à largement contribué à la réalisation du rapport COMETA. Christian Marchal est aujourd'hui à la retraite, mais il n'a pas laché pour autant ses passions d'autrefois. On peut le rencontrer dans des réunions ou sont données des conférences de haut niveau, comme ce fut le cas Salle André Danjon en juillet dernier ou il traita le thème " Démonstration de la conjecture de Kepler".

    Dans Ciel et Espace du mois de Septembre 2007, il note les analyses modérées et équilibrées d'Alain Cirou, qu'effectivement nous avons largement apprécié lors de ses dernières interventions publiques relatives au problème des OVNI, un retournement de situation.

    Christian Marchal admet que certains scientifiques aient le droit de ne pas croire aux ovnis, mais il ajoute, qu'il s'agit là d'une croyance et non pas d'une opinion scientifiquement étayée ! Effectivement c'est là la différence !

    On retrouve cette situation "trompeuse" vis à vis du grand public, dans la presse, dans les médias, ou  les gros titres, issu d'une opinion, sont présentés comme une vérité !

    Dans le cas de la photo prise à Lyon par Jacky Créneau le 6 octobre 2007, nombreux se sont empressés de crier  "au ballon de Rugby" ! Mais je n'ai jamais vu une étude de cette photo, faits par une équipe de spécialistes, prouvant d'une façon incontestable cette hypothèse. Donc nous n'avançons pas, bien au contraire nous désinformons, et nombreux sont les sites, les forums prétendant défendre la réalité du phénomène ovni, à mettre le doute dans l'esprit du grand public en faisant de la sorte.

    Christian Marchal argumente son intervention dans Ciel et Espace dans ce sens et termine en concluant : "Il est scientifiquement légitime d'en faire l'étude".