• Brésil - 10 août 2010 - Décret du Journal Officiel de l'Union

    Source officielle

    C’est officiel : les autorités brésiliennes ont donné l’ordre à l’Air force d’enregistrer officiellement toute observation d’Ovni. Selon un décret publié au Journal Officiel de l’Union, tous les pilotes militaires et civils, ainsi que les contrôleurs du trafic aérien national, doivent désormais enregistrer toute manifestation d’Ovni auprès des services du commandement de la Défense aérospatiale.

    C'est sur l'impulsion du Commandant de l'Armée de l'Air brésilienne, le Lieutenant-Brigadier Juniti Saito (équivalent d'un Général 5-étoiles en France), que le Brésil vient de franchir un grand pas vers la reconnaissance du phénomène OVNI en tant que sujet sérieux et digne de faire l'objet de mesures immédiates au Brésil. Saito est un homme très respecté par l'actuelle administration fédérale. Il a fait publier une déclaration publique afin de réglementer la gestion, le suivi et l'étude des rapports d'OVNIS.

    Ces informations seront rassemblées aux archives nationales, à Rio de Janeiro, et devront être accessibles à toutes personnes intéressées par ces phénomènes, à la recherche de preuves de vie extraterrestre.

    Tout phénomène inhabituel, photographié ou filmé dans l’espace aérien du pays, devra faire l’objet d’un rapport et sera catalogué.
           
    Cependant, le commandant de l’armée de l’air, Juniti Saito, a précisé que l’air force se contenterait d’enregistrer les observations sur un formulaire spécial : «Le commandement de l’aéronautique ne dispose pas de structure spécialisée pour faire des recherches scientifiques sur ces phénomènes aériens et se limitera à enregistrer les faits» .

    Un aiguilleur du ciel militaire basé à Rio a indiqué au quotidien O Dia qu’ «il existait des récits de ministres et même d’un président ayant vu un Ovni». Les ufologues brésiliens ont salué cette initiative.

    retour